17 rue du Pont aux Choux

Paris 3°

Mentions légales 
1/1
VITRY SUR SEINE
"Plug & Live"
Domaine de Cherioux

PROJET LAURÉAT DU CONCOURS INVENTONS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS -  2017

PROGRAMME : CLUSTER DE FORMATION ET D'EMPLOI, LEARNING CENTER, HOTEL, ENSEIGNEMENT, INCUBATEUR, BUREAUX

MO : LINKCITY

AMENAGEUR : SADEV 94

ARCHITECTES ASSOCIES : BRENAC+GONZALEZ, STUDIO MUOTO

BET FLUIDE : BERIM

BET ENERGIE : AMOES

BET LABEL BIODIVERSITÉ : ELAN

PAYSAGISTE : 22 DEGRÉS

CONSEIL PROGRAM. : LE SENS DE LA VILLE

INVESTISSEURS : LE GRAND RÉSERVOIR, LA BELLE FRICHE, BREST OPEN CAMPUS, EKLO

ENTREPRISE : BOUYGUES BATIMENT


SDP : 87 800 m²
COÛT DES TRAVAUX : - M€ HT

« Il serait vain de se détourner du passé pour ne penser qu’à l’avenir » S. Weil

 

Partant du précepte qu’il n’apparait pas possible qu’un être humain habite la mémoire d’un lieu chargé d’histoire mortifère, nous pensons qu’il faut garder intacte la mémoire des actes commis en leur temps. Il en est de même pour certaines des casemates qui sont imprégnées de la mémoire vive des faits qui se sont déroulés dans ce lieu.

 

Nous dégagerons le sol de tout élément bâti à l’exception de la cartoucherie et du bâtiment mémorial. Ces deux bâtiments formant l’entrée dans ce que nous appellerons la renaissance du Fort dit de Romainville. Nous construirons au-dessus du sol pour lui laisser sa spécificité : La Mémoire du Lieu. Les casemates deviendront des lieux de recueillement, de travail, d’art, des fenêtres sur la ville et la nouvelle vie du fort.

 

Nous lierons le fort aux Lilas et au territoire par des percées affirmant le renouveau du fort comme un « nouveau lieu de vie et de mémoire ».

 

L’architecture découle de l’urbanisme et de la programmation. Nous l’imaginons ouverte sur la ville. Elle s’élèvera pour s’adresser à la métropole, habiter le ciel et tenir l’horizon.

 

Les programmes offriront des modularités permettant la mutation des espaces de vie, comme l’extension du noyau familial. Des lieux de partage, d’activités, de travail et de services seront imaginés, car c’est ainsi que veut vivre l’humain aujourd’hui.