TROYES LAVAU
Centre pénitentiaire

CONOURS : NON RETENU - 2019
MO : APIJ

ARCHITECTES ASSOCIES : ASSAR ARCHITECTS

ENTREPRISE MANDATAIRE : FRANKI

BET TCE : EGIS

BET HQE : EGIS CONCEPT

ACOUSTICIEN : ACOUSTB

CUISINISTE : CREACEPT

PAYSAGISTE : ATELIER VILLES & PAYSAGES

SIGNALÉTIQUE : ATELIERS 59


SDP : 31 000 m²
COUT DES TRAVAUX : 109 M€ HT

L’expression architecturale du projet représente la dimension institutionnelle et républicaine du programme tout en assurant une fonctionnalité optimale, basée sur la sûreté, la sécurité, la réinsertion et l’apaisement. Nous avons fait des choix architecturaux importants et innovants. Nous avons opté pour la création d’un campus carcéral, s’intégrant de manière optimale dans son environnement.

La maison d’arrêt propose une image urbaine, architecturale et paysagère, contemporaine, « sobre », insérée dans son environnement.

Ce projet, dont la composition spatiale est claire et cohérente privilégie une lisibilité immédiate qui facilite l’identification de ses différents espaces et favorise donc leur appropriation.
L’organisation des différentes entités, les volumétries, les articulations, les transitions ainsi que les matériaux utilisés génèrent une écriture architecturale adaptée aux conditions de vie en détention et aux différents profils de détenus.

Le projet, composé de multiples bâtiments, est pensé comme un «campus» structuré le long d’un «axe» central fédérateur.

Ce dernier se présente comme une succession « d’intervalles » au sein duquel les bâtiments communs organisent des connexions entre les principales voies de circulation latérales reliant les différentes unités d’hébergement situées de part et d’autre de l’axe.

Chaque intervalle entre bâtiments met en scène des espaces particuliers qui, par leur diversité permettent d’agrémenter les parcours et les déplacements durant la détention.

Ce tracé axial représente le « fil d’Ariane » sur lequel repose l’ensemble de la composition.

17 rue du Pont aux Choux

Paris 3°

Mentions légales